Énergie

La Métropole Européenne de Lille (MEL) est autorité organisatrice de la distribution d’énergie sur la métropole pour l'électricité, le gaz et les réseaux de chaleur urbains. À ce titre, la MEL est propriétaire des infrastructures des réseaux de distribution d’énergie, dont elle concède l’exploitation à différents gestionnaires. Elle contrôle l’action de ses concessionnaires, dans le cadre prévu par les contrats, et conserve la vision stratégique sur l’évolution des besoins. Les réseaux d’énergie métropolitains sont un levier important pour impulser la transition énergétique du territoire conformément au Plan Climat (PCAET) adopté par le conseil métropolitain en février 2021. Ses objectifs énergétiques sont les suivants :

  • Diminuer de 16% la consommation d’énergie du territoire entre 2016 et 2030
  • Multiplier par 2,3 la production d’énergie renouvelable et de récupération sur le territoire
  • Baisser de 45% les émissions territoriales de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030, puis atteindre la neutralité carbone à horizon 2050

Les 3 grands vecteurs énergétiques relevant de la compétence de la MEL


Les réseaux de chaleur 

Un réseau de chaleur s’apparente à un chauffage central à l’échelle d’une ville. Il alimente en chaleur des bâtiments collectifs de type résidentiel (publics ou privés), tertiaire ou industriel pour couvrir leurs besoins en chauffage et eau chaude sanitaire, à partir de sites de production répartis sur le territoire, via des tuyaux (appelés circuit primaire) sous les chaussées.

Six réseaux publics de chaleur sont actuellement propriétés de la MEL sur le territoire : Lille, Villeneuve d’Ascq, Mons en Baroeul, Roubaix, Wattignies et Wattrelos. 10 chaufferies produisent de la chaleur distribuée aux abonnés. Le taux d'ENergie Renouvelable et de Récupération (ENR&R) est de 66% sur la MEL en 2022. La mixité énergétique détaillée est présentée sur la page "les réseaux publics de la MEL en détail" (lien ci-dessous).

Leur exploitation, entretien et développement sont actuellement confiés par délégation de service public à DALKIA ou à des filiales de DALKIA, au travers de 6 contrats de concession indépendants.

Plus d’informations


La distribution publique d’électricité

Il s'agit d'acheminer l’électricité sur les lignes moyenne et basse tension jusqu’à l’usager, ainsi que de permettre l’injection d’énergie renouvelable de petite et moyenne puissance. Sur le territoire, le réseau de distribution appartient à la MEL*. L’exploitation, l’entretien et le développement du réseau sur la métropole sont concédés par la MEL à ENEDIS. Une particularité : sur la commune de Carnin, la gestion du réseau basse tension est concédée à la SICAE de Carnin.

Ces deux concessionnaires disposent d’un monopole légal sur leur périmètre de desserte.

* le réseau basse tension sur la commune de Loos appartient à la Régie Municipale d’Électricité de Loos et non à la MEL.

Plus d’informations :


La distribution publique de gaz

Elle consiste en l’acheminement du gaz dans les canalisations basse et moyenne pression jusqu’à l’usager. Sur le territoire métropolitain, le réseau est aussi propriété de la MEL. L’exploitation, l’entretien et le développement du réseau sont confiés à GRDF via un contrat de concession. GRDF dispose également d’un monopole légal sur son périmètre de desserte.

Plus d'informations :


Quelques chiffres sur la distribution en 2022


Liens utiles