Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Le budget de la MEL

Adopté par le conseil métropolitain le 25 février 2022, le budget total consolidé de la MEL pour 2022 s’élève à 1,94 milliard d'euros.


Le budget d'une collectivité territoriale constitue l'outil de gestion indispensable à son fonctionnement. En ce sens qu'il prévoit et autorise les recettes et les dépenses de l'année pour laquelle il est adopté par son assemblée délibérante. En l'occurrence, à la MEL, par le conseil métropolitain, qui a voté le budget 2022 le 25 février dernier, dans un contexte marqué par des incertitudes quant à la reprise économique aux niveaux national et mondial et à la poursuit de la baisse des dotations de l'État. D'un montant total de 1,94 milliard d'euros, il se caractérise, cette année encore, par la maîtrise des dépenses de fonctionnement et de l'endettement ainsi que par le niveau d'investissement élevé, sans augmentation de la fiscalité.

Budget global 2022 : 1 940 M€

  • Dépenses (hors amortissement de la dette)

Investissement : 749 M€

Fonctionnement : 1 191 M€

  • Recettes (hors dette et épargne)

Investissement : 427 M€

Fonctionnement : 1 513 M€

1 515 M€ affectés aux politiques métropolitaines

  • Transports et mobilité (461 M€)

Entretien (39,9 M€) et exploitation (338,4 M€) du réseau de transports, projet métro 52 mètres (37,6 M€), développement LIANES et plan bus (4,8 M€), intermodalité (4,2 M€), stationnement (5 M€), aménagement des pistes cyclables (15 M€) et des voies vertes (6,6 M€), études d'opportunité et de faisabilité des projets du SDIT (4,5 M€).

  • Climat et transition écologique (339 M€)

Transition énergétique (13,9 M€), gestion des déchets (172,6 M€), eau et assainissement (121,9 M€), milieux aquatiques et prévention des inondations (8,1 M€), espaces naturels métropolitains et agriculture (29,2 M€).

  • Aménagement durable du territoire et urbanisme (150 M€)

Logement et habitat (75,9 M€), aménagement et ville renouvelée (40,2 M€), volet urbanisme de l'aménagement du territoire (1,5 M€), Politique de la Ville (26,5 M€), gens du voyage (5,3 M€).

  • Espace public, voirie et vidéosurveillance (119 M€)

Maintenance de l'espace public (55,2 M€), voirie de proximité (13,4 M€), qualité de l'espace public (28,2 M€), grandes infrastructures routières (14,8 M€), 7 M€ destinés aux communes.

  • Rayonnement de la Métropole (82 M€)

Sport et jeunesse (42,8 M€), culture et tourisme (32,8 M€), "attractivité" et rayonnement de la métropole (7 M€).

  • Développement économique (65 M€)

Développement économique, emploi et enseignement supérieur (36,1 M€), aménagement économique et gestion des parcs d'activités et de l'immobilier d'entreprise (23,5 M€), aménagement numérique (4,8 M€).

  • Gouvernance (6 M€)

Animation des réseaux interterritoriaux (3,5 M€), animation des relations avec les usagers et les citoyens (0,1 M€), prévention de la délinquance (0,1 M€), gestion et entretien des crématoriums (1,7 M€).

Somme des dix rémunérations les plus élevées des agents 

Conformément à l'article 37 de la loi n°2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique, la Métropole Européenne de Lille publie la somme des dix rémunérations les plus élevées des agents relevant de leur périmètre, en précisant également le nombre de femmes et d'hommes figurant parmi ces dix rémunérations les plus élevées.