Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Gare d'eau

La gare d'eau

Porté par la MEL et la Ville de Lille, le projet de la gare d'eau, dans le secteur des Bois-Blancs à Lille, permettra la réalisation de la première halte nautique au cœur de la métropole.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de reconquête des cours d’eau, via laquelle la Métropole développe et met en œuvre des projets à vocations multiples : amélioration du cycle de l’eau, du cadre de vie et du territoire, développement de la biodiversité.

L’équipement, qui verra le jour en 2023, accueillera des bateaux de plaisance et constituera un lien avec les infrastructures existantes sur la Deûle et la Lys. Alors que les grands projets urbains (Union, Fives Cail, Rives de la Deûle…) poursuivent leur dynamique, la MEL prépare l’avenir en initiant des concertations publiques au centre-ville de Wavrin, sur les bords de Deûle à Marquette et Saint-André et aussi dans les communes de Lambersart (secteur Bonte), Haubourdin (Frémaux) et Loos (Danton).

La première phase de travaux de ce projet de requalification du site, porté par la MEL et travaillé en collaboration avec la Ville de Lille, s'est achevée. L'ancienne jetée a été démolie et le quai a été consolidé afin de permettre la future construction d'une halte nautique métropolitaine.

La place Méo, future halte nautique

La place Méo a vocation à être piétonne. Sa rive sera constituée par un quai bas, au niveau de l’eau. Il accueillera des « catways » (petits appontements flottants) pour l’amarrage de bateaux de plaisance.

La place haute sera aménagée en son centre avec un aménagement provisoire en lieu et place de la future capitainerie, prévue dans une phase ultérieure. Des bancs, chaises longues et des arbres agrémenteront la place. L’ensemble de la place sera couverte de pavés de grès sciés.

La jetée pour les habitants de la gare d’eau

La nouvelle jetée sera reconstruite en béton sur pilotis, permettant la libre circulation de l’eau et des sédiments. Longue de 113 mètres et large de 5 mètres, elle sera équipée de passerelles permettant l’amarrage des péniches (18 amarrages sont prévus pour des bateaux logements) et d’un bateau recevant du public (ERP). 

Si la démolition, le dragage et la reconstruction fluviale ont été réalisés de septembre 2021 à mi-janvier 2022, puis une phase de réalisation des équipements nautiques de mi-janvier à début avril 2022, l'intervention sur la requalification des espaces publics, dont la place Méo et le quai de l’ouest, ainsi que le raccordement de la nouvelle jetée à la place de la gare d’eau auront lieu quant à eux jusqu'à fin novembre 2022.

Investissement de la MEL : 5,5 M€ HT